Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Milieux naturels et paysages

Les espèces protégées

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 juillet 2017 (modifié le 28 août 2017)

L’arrêté interministériel du 9 avril 2001 fixe la liste des végétaux protégés en Guyane. Ses articles 1 et 2 ont été modifiés le 05 mai 2017 dans un nouvel arrêté (téléchargeable en fin d’article). La liste des espèces, reste elle, inchangée.
Il s’agit de 83 plantes, choisies par le CSRPN parmi 700 espèces dites patrimoniales.

Les différents objectifs qui ont conduit au choix de ces plantes et à l’élaboration de la liste sont les suivants :

  • Préserver les ressources génétiques au niveau agronomique, sylvicole, pharmacologique comme le palmier à huile américain, le bois de rose, l’agave ou différentes espèces d’ananas sauvage,
  • Préserver les plantes menacées soumises à une pression de prélèvements notamment orchidées et broméliacées sauvages, épiphytes,
  • Protéger les plantes rares, endémiques ou cantonnées à des habitats spécifiques et fragiles tels que savanes roches et inselberg, rivages sableux et rocheux, forêt sur sables blancs, rochers et rapides des rivières et fleuves.

La destruction, le prélèvement, la vente, le transport de ces espèces sont ainsi interdits lorsqu’elles sont prélevées dans le milieu naturel. Les projets d’aménagement doivent prendre en compte cette réglementation et, en cas d’impacts sur les espèces protégées, leur réalisation est conditionnée à la délivrance d’une dérogation par arrêté préfectoral et à la mise en place de mesures compensatoires.

Voir la liste des espèces végétales protégées dans l’arrêté du 9 avril 2001.