Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable, énergie et climat

Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 mai 2012 (modifié le 17 juin 2016)

Le changement climatique est une réalité, dont certains effets sont d’ores et déjà visibles, mais dont nous connaissons encore mal les conséquences et les impacts, notamment dans les zones équatoriales.

Pour l’atténuer et s’adapter, la France a confirmé son engagement de diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050 et s’est engagée à concourir d’ici 2020 à la réalisation des objectifs européens fixés dans le « paquet énergie-climat », dit des 3x20 :

  • réduction des émissions de gaz à effet de serre,
  • économies d’énergie,
  • développement des énergies renouvelables.

Pour la Guyane, ces engagements ont été renforcés avec un objectif d’atteindre 50% des énergies renouvelables en 2030 et la volonté de viser l’autonomie énergétique.

Ces engagements nécessitent la mise en place de politiques publiques concertées, volontaristes et partagées avec la société civile. Ce défi est d’autant plus fort que les connaissances en matière de potentiels en énergies renouvelables, qualité de l’air et d’impacts du changement climatique sont encore partielles.

Le schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE) représente un des éléments essentiels de la mise en œuvre d’une politique énergétique diversifiée, maîtrisée et décentralisée.
Élaboré conjointement par le Préfet de région et le Président du Conseil régional, la vocation du SRCAE est de fournir un cadre stratégique et prospectif aux horizons 2020 et 2050 pour l’action de chaque acteur, institution et citoyen.

Ses orientations devront faciliter et renforcer la cohérence régionale des politiques publiques engagées en intégrant dans un document unique : les problématiques de pollution atmosphérique, de qualité de l’air, de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de développement des énergies renouvelables ainsi que les orientations en matière de vulnérabilité des territoires aux impacts du changement climatique.

En Guyane, l’État et la Région, en partenariat étroit avec l’ensemble des partenaires locaux ont travaillé à l’élaboration de ce schéma durant toute l’année 2011. Ce travail a permis de mettre en évidence les secteurs prioritaires à traiter (transports, économies d’énergie dans les bâtiments, développement des énergies renouvelables…), ainsi que les connaissances restantes à acquérir notamment pour définir précisément et quantifier l’effort à fournir, les potentiels en économie d’énergie, les potentiels en énergies renouvelables et la vulnérabilité du territoire face aux impacts du changement climatique.

L’élaboration concertée du document a permis d’établir un diagnostic et des objectifs partagés qui ont été mis à disposition du public et des partenaires lors des consultations du 22 février au 22 avril 2012.

Le projet de schéma a été validé en comité de pilotage avant passage en assemblée plénière régionale le 25 juin 2012 et adoption par arrêté préfectoral.
Il donnera lieu à la mise en place d’un dispositif d’animation et de suivi, qui aidera à l’évaluation des politiques menées.


Télécharger :