Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Routes, sécurité, transports
 

Sécurité routière

 
 
Le site de la Sécurité Routière
  • Campagne "Au volant le téléphone peut tuer"

    En utilisant son téléphone pendant la conduite, un automobiliste détourne son attention et peut ainsi faucher du bout de ses doigts la vie d’un cycliste, d’un piéton, d’un autre usager de la route. 

  • À quoi sert l’argent des radars automatiques ?

    Pour la première fois, la réponse à cette question est développée en détails dans un rapport officiel annexé au Projet de loi de finances de l’année 2018.

  • Mortalité routière en baisse en septembre

    Selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), les indicateurs de l'accidentalité routière sont orientés à la baisse pour le mois de septembre 2017, comparés à septembre 2016.

  • 1er anniversaire des entreprises engagées pour la sécurité routière

    Le 11 octobre 2016, 22 chefs d'entreprise lançaient un appel en faveur de la sécurité routière de leurs salariés en présence de Myriam El Khomri et Bernard Cazeneuve, alors respectivement ministre du Travail et de l'Intérieur. À l'occasion de ce 1<sup>er</sup> anniversaire, les entreprises signataires ont été invitées à se réunir afin de rappeler ce fort engagement du monde économique en faveur de la prévention du risque routier professionnel.

  • Renouvellement d’un partenariat entre le Conseil national de l’ordre des médecins, la Direction générale de la santé et la Sécurité routière

    La brochure Pour une conduite adaptée à sa santé. Médecins, quel est votre rôle ? est diffusé avec le bulletin de l'Ordre national des médecins de septembre/octobre 2017 aux 290 000 médecins inscrits à l'Ordre.La brochure Pour une conduite adaptée à sa santé. Médecins, quel est votre rôle ? est diffusé avec le bulletin de l'Ordre national des médecins de septembre/octobre 2017 aux 290 000 médecins inscrits à l'Ordre. Le maintien de l'autonomie et la préservation de la capacité de conduire sont des enjeux importants de la santé et du bien être de chaque individu. Le médecin est l'interlocuteur privilégié en la matière. L'objectif du document est de préciser les conditions médicales essentielles à la conduite et les situations dans lesquelles le recours à un médecin agréé est indispensable. Cet outil a été rédigé par un groupe de travail pluridisciplinaire, piloté par la Sécurité routière et la Direction générale de la santé. Sur cette même thématique santé et conduite, en mars 2017, la Sécurité routière a réalisé en partenariat avec l'Ordre national des pharmaciens et la Direction générale de la santé une campagne de sensibilisation (http://tr.infolettre.securite-routiere.gouv.fr/redirectUrl?GV1=RAYM03R000W11000SJZ090&targetUrl=http%3A%2F%2Fwww.lebureaudecom.fr%2Fsecuriteroutiere%2Fcp_emailing21_mars2017.html&h=893bed2e5e854183164e3b6fab6fc3fc&linkid=000W11_9587746&type=external&source=html&uk=8603f51eb8ef44885c51d3e15a40321a&cardId=52dfce6d2a92265b9b54d860f24caa3c&domainId=dd25c8c7d38a99cbde08a43c687d383f&flag=1) plus spécifiquement axée sur les risques liés à la prise de médicaments sur la conduite de véhicules.