Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Routes, sécurité, transports

Aménagement de la RN1 entre Balata et la Carapa : concertation publique du 19 février au 31 mars 2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 2 février 2018 (modifié le 16 février 2018)

La concertation publique relative au projet d’aménagement de la route nationale 1 entre l’échangeur de Balata et le carrefour avec la route départementale 51, dit carrefour de la Carapa, se déroulera du lundi 19 février au samedi 31 mars 2018.

L’arrêté préfectoral n° R03-2018-02-02-016 du 2 février 2018 fixe les objectifs poursuivis et les modalités de la concertation publique : Arrêté n° R03-2018-02-02-016 du 2 février 2018 (format pdf - 1.1 Mo - 02/02/2018) .

Les objectifs poursuivis par la concertation

La direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de la Guyane, maître d’ouvrage du projet pour le compte de L’État et sous l’autorité du préfet, organise une concertation sur le projet de mise à 2 x 2 voies de la RN1 entre l’échangeur de Balata et le carrefour de la Carapa, comprenant le doublement du pont du Larivot.

La concertation doit permettre à chacun d’exprimer ses observations et propositions. Elle donnera lieu à un bilan du maître d’ouvrage et à un rapport du garant qui seront rendus publics.
Sous réserve des suites données à la concertation par le maître d’ouvrage, les études ultérieures prendront en compte les remarques, questions et points d’attention qui auront été exprimés durant la concertation.

Les objectifs de cette concertation sont :

  • D’INFORMER le plus largement possible tous ceux qui peuvent être concernés par le projet : usagers, riverains, élus, associations, chambres consulaires et organisations socioprofessionnelles ;
  • D’ÉCOUTER pour mieux prendre en considération les enjeux techniques, environnementaux, économiques et sociaux, mais aussi faire émerger les attentes de la population ;
  • DE DIALOGUER pour enrichir le projet.

Comment participer à la concertation ?

Informez-vous

Les moyens d’information mis à votre disposition :

Exprimez-vous

  • sur les registres mis à disposition du public pendant toute la période de concertation et aux heures d’ouverture au public :
    • dans les mairies des communes de Macouria, Matoury et Cayenne
    • à la Collectivité territoriale de Guyane (CTG)
    • à la Communauté d’agglomération du centre littoral (CACL)
    • au siège de la DEAL Guyane
  • par courriel : concertation-amenagement-rn1.deal-guyane@developpement-durable.gouv.fr

Venez échanger sur le projet

5 réunions publiques, ouvertes à tous, sont organisées.

Réunions publiques
SecteurDateHorairesLieuAdresse
Macouria mardi 20 février 2018 de 18 h à 21 h salle des fêtes de Macouria Bourg de Tonate, 97355 Macouria Tonate
Matoury jeudi 22 février 2018 de 18 h à 21 h salle de délibération de la mairie de Matoury 1 rue Victor Ceïde, 97351 Matoury
Cayenne mardi 27 février 2018 de 18 h à 21 h salle de délibération de la mairie de Cayenne 1 rue de Rémire, 97300 Cayenne
Macouria / Soula mardi 6 mars 2018 de 18 h à 21 h collège Antoine Sylvère Félix rue Papaye Biche, 97355 Macouria
Matoury / Balata jeudi 8 mars 2018 de 18 h à 21 h lycée professionnel Balata chemin de la Chaumière, 97351 Matoury

Au cours de ces réunions, le maître d’ouvrage présentera le projet. Chacun est invité à venir s’informer et à s’exprimer au cours de ces réunions.
Des réunions supplémentaires pourront être organisées, les dates et les lieux seront communiqués sur le site Internet de la DEAL.

Le projet en bref

Les 12 km du projet relient l’échangeur de Balata au carrefour de la Carapa incluant le franchissement de la rivière de Cayenne avec la construction d’un deuxième pont dédié au sens de circulation de Cayenne vers Kourou.

Les objectifs du projet

  • limiter le risque de rupture du service routier
  • permettre une circulation fluide avec des temps de parcours fiables
  • assurer la sécurité des usagers

Le parti d’aménagement

  • le doublement de la voirie, avec un aménagement sur place
  • une route à chaussées séparées
  • des échanges dénivelés et des voies de desserte locale
  • des transports en commun intégrés à la circulation
  • la prise en compte des modes actifs (piétons, cyclistes) et des deux-roues motorisées
  • un deuxième pont franchissant la rivière de Cayenne

  (nouvelle fenetre)


Télécharger :