Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Milieux naturels et paysages

Nouvelle réglementation CITES sur les perroquets gris du Gabon

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 janvier 2018

Le gris du Gabon est une espèce qui se raréfie, à cause du braconnage, mais également de la destruction de son milieu naturel. Il a donc été transféré à l’annexe I de la Convention internationale sur le commerce des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (dite CITES) (pour en savoir plus sur la CITES). Le règlement européen a suivi cette protection renforcée en inscrivant cette espèce à l’annexe A (statut le plus protecteur) à partir du 04/02/2017.

Si vous détenez un ou plusieurs perroquets gris du Gabon, qu’ils soient nés en captivité ou pas, vous avez jusqu’au 04/02/2018 au plus tard pour déclarer vos animaux. Passé ce délai, vos oiseaux seraient détenus en infraction et pourraient faire l’objet d’une saisie et d’un procès verbal par la police de l’environnement.

Il vous faut :

  • Vous déclarer comme « éleveur d’agrément » pour l’obtention d’une autorisation Préfectorale de détention pour les spécimens en votre possession auprès des services vétérinaires départementaux.
  • Faire identifier vos gris du Gabon par puce électronique, chez votre vétérinaire, sauf s’ils sont porteurs d’une bague fermée sans soudure.
  • Effectuer une demande de certificat intracommunautaire (CIC) par le biais de l’application i-cites

La DEAL pourra ensuite vous délivrer le certificat intracommunautaire (CIC) qui autorise la détention de ces oiseaux.

ATTENTION  : Sans ce document, la vente, la détention en vue de la vente, la publicité en vue de la vente, le transport en vue de la vente, la mise en vente, la vente et l’achat des perroquets gris du Gabon sont interdits et les infractions constituent des délits.